Entrevue accordée à Magali Mougey de NAMASdé

Le Yoga dans les écoles : pour le bien-être et l’épanouissement des adultes de demain (d’après l’interview de Gaëlle Cosnuau)

J’aime m’entourer de personnes inspirantes et passionnées et Gaëlle Cosnuau est l’une d’entre elles. Je Je l’ai rencontrée la première fois à l’automne 2012 alors que ma vie avait grand besoin d’appréhender d’autres perspectives. C’est Gaëlle qui m’a initiée au yoga et à ses bienfaits et a entrouvert la porte vers la méditation qui fait partie de ma vie maintenant. J’ai tout de suite aimé son dynamisme, son énergie positive, sa force intérieure et sa bienveillance. Aujourd’hui je vous parle de cette femme pétillante et volontaire, formatrice et professeure de yoga, sonothérapeute, blogueuse et auteure, qui s’est engagée dans une démarche de sensibilisation globale et d’éducation pour le bien-être de tous et avant tout des enfants et des jeunes.

Installée au Québec depuis 30 ans, Gaëlle est originaire du nord-ouest de la France, son intonation chantante trahie d’ailleurs encore un peu ses origines.
Géographe diplômée et férue d’histoire, ses études ne la prédisposaient aucunement au cheminement de vie qui allait être le sien. Elle n’exercera même pas son métier de géographe, qui lui permit de venir au Québec, elle se dirigea plutôt totalement ailleurs, à peine deux ans après son arrivée, tant les possibilités qui lui étaient offertes par son diplôme sur le marché du travail ne la satisfaisaient pas complètement. Cependant Gaëlle a d’autres intérêts, plus artistiques, ceux du théâtre et de la danse qu’elle pratique depuis l’âge de 7 ans. Elle quitte son domaine d’études et trouve un emploi d’éducatrice en garderie où elle s’épanouit et trouve rapidement ses marques.
Elle aime le contact avec les enfants, l’apprentissage, le divertissement c’est pourquoi tout naturellement elle met à profit ses connaissances en théâtre pour les initier à cet art en organisant des ateliers. Elle travaillera en tant qu’éducatrice en garderie pendant 16 ans. Auprès des enfants elle va développer le goût de l’enseignement, de la transmission d’une passion, et apprécier le plaisir et la richesse d’être en leur compagnie. Son goût d’apprendre et sa curiosité lui font découvrir le yoga à la fin des années 80. Passionnée par la discipline, elle va se former et approfondir son savoir auprès de la Fédération Francophone de Yoga dont elle est membre.
En 2002 elle décide de transmettre ses enseignements et devient professeure de yoga. Pendant 5 ans, à temps partiel avec son travail à la garderie, alors qu’elle est une jeune maman, elle parcourt la grande région de Montréal afin de dispenser des cours.
En 2008, épuisée des va-et-vient et du transport, elle décide d’ouvrir son école à Saint-Eustache, Le Centre de Yoga pour Tous. Accueillant adultes de tous âges, femmes enceintes, familles et enfants dans un esprit harmonieux et bienveillant, l’école connait un beau succès notamment lors des sessions de plein air dans des lieux ressourçant de la région.
En 2016, Le Centre Yoga pour Tous prend possession de locaux à l’abbaye d’Oka, un symbole du patrimoine local. Dorénavant Gaëlle conjugue sa passion pour l’histoire et la mémoire des lieux avec celle du yoga et de la médiation qui sont ancrés dans sa vie quotidienne depuis maintenant 18 ans.
« je me pince chaque jour pour être certaine que ce n’est pas un rêve »
Au-delà du symbole religieux que pourraient y voir certains, l’abbaye est un endroit empreint d’une grande spiritualité et d’unité, où le partage, l’art, le savoir et le recueillement conjugués à l’expertise agricole et d’enseignement ont habité les lieux pendant plus de 100 ans. En plus des cours de yoga, Gaëlle organise des retraites, des concerts vibratoires, des séances de méditations collectives et des conférences qui prennent une toute autre dimension dans cet espace inspirant.
Le yoga pour les enfants
En plus du Centre de Yoga pour Tous, Gaëlle s’est investie auprès des garderies, des écoles primaires et secondaires avec le Yoga pour les enfants et les Jeunes.
En effet un constat alarmant est à faire sur le niveau de santé mentale de nos enfants et de nos jeunes qui développent des comportements et des symptômes témoignant de problèmes de santé psychologique et cela dès le plus jeune âge (voir l’étude réalisée sur des enfants de 17 mois à 10 ans). En plus des événements personnels et familiaux qui peuvent affecter leur bien-être psychologique, le stress de la performance met un poids considérable sur les épaules des enfants et des jeunes.
« ce sont les décideurs de demain, il faut faire quelque chose »
Les problèmes de santé mentale créent aussi une surcharge auprès des enseignants et des éducateurs qui ne sont pas outillés pour y faire face adéquatement.
Les bénéfices du yoga sur la santé physique sont déjà bien connus, en plus du développement en douceur de la musculature, de la posture et de la motricité. Les bénéfices sur la santé mentale sont aussi indéniables : le yoga permet de se recentrer sur les émotions et les sensations, il permet de développer l’estime de soi, la confiance, la conscience et le respect des autres notamment parce qu’il se pratique dans un environnement non compétitif.
Le yoga permet de travailler le calme, le toucher, de se reconnecter aux sens et de se connecter à soi-même.
« le yoga amène à se connecter au ressenti »
Le souffle et la respiration à la base du bien-être physique et psychique en général sont aussi à la base du yoga. Les enfants respirent mal, la respiration par la bouche et non par le nez favorise l’anxiété. Gaëlle déplore que la respiration profonde et le retrait soient considérés essentiellement dans des conditions conflictuelles ou lors d’interventions comportementales comme une conséquence pour apaiser l’enfant.
Gaëlle a beaucoup de plaisir à enseigner le yoga dans les écoles particulièrement dans des classes multi âge où les petits s’inspirent des plus grands qui sont fiers de servir de modèles et lors de pratiques en équipe par la réalisation de mandalas humains qui permet l’apprentissage de la coopération et de l’entraide.
Des sessions en plein air sont aussi stimulantes et bienfaisantes pour les enfants qui ont beaucoup de plaisir à créer des mandalas avec les éléments de la Nature.
Le programme Yoga Santé et le volet Enfants et écoles
Des initiatives émergent dans les écoles à travers le Québec pour favoriser le bien-être des enfants en milieu scolaire par exemple le programme de la fondation SEVE (Savoir être et Vivre Ensemble) dont Nicole Bordeleau est l’ambassadrice. Certaines garderies et écoles mettent à l’horaire des pratique de yoga, cependant il y a un réel besoin de cohésion, d’harmonisation, et d’un véritable accompagnement pédagogique de tous les acteurs de la petite enfance et de l’éducation afin d’en faire un réel succès.
Le projet Yoga Santé dans les Écoles a été créé par Francine Cauchy et des directrices d’école et professeurs de Yoga certifiés dont Gaëlle fait partie, pour répondre à cette mission : uniformiser l’approche, la simplifier, l’encadrer par des professionnels car même si le yoga est une discipline douce, sa pratique doit être encadrée par des personnes formées adéquatement.
Destinée aux intervenants en milieu préscolaire et scolaire, la formation d’animateur, d’une durée de 8 heures le temps d’une fin de semaine, est une certification reconnue par la Fédération Francophone de Yoga qui outille les éducateurs et les enseignants pour qu’ils puissent dispenser le yoga aux enfants dans un cadre sécuritaire avec les précautions requises mais aussi dans la discipline pour la gestion du retour au calme.
Notre société est arrivée à un point culminant de conscientisation concernant l’état de santé mentale des enfants et des jeunes. Tous les acteurs doivent aller de l’avant ensemble dans une démarche concertée, unifiée et encadrée afin de répondre adéquatement à cet enjeu majeur qui relève véritablement d’une problématique de Santé Publique.
Le projet Yoga Santé dans les Écoles sera porté fièrement au Ministère de l’Education en 2019. Souhaitons-lui tout le succès qu’il mérite ; il en va du futur de nos enfants et de nos jeunes, de leur bien-être, de leur épanouissement personnel, de leur intégration et de leur réussite sociale.

Pour en savoir plus et aller plus loin :
– Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire 2016-2017. L\’adaptation sociale et la santé mentale des jeunes. http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/sante/enfants-ados/index.html
– La santé physique et mentale des enfants : une étude des prévalences cumulatives juin 2013. http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/sante/enfants-ados/alimentation/sante-enfants-prevalences.pdf















Publié par yogaelle

Professeure de Yoga certifiée, enseignant depuis 2002, passionnée de Yoga, méditation et d'éducation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :